DeeImages brutes, Darks, Flats (PLU), Offset… Que sont-ils et comment les créer ?

Publié le Publié dans Astronomie

Je me suis permis de copier le texte du logiciel très imple d’emploi DeepSkyStacker qui est gratuit !!

http://deepskystacker.free.fr/french/index.html

DeepSkyStacker

Images brutes, Science ou Light
Les Images brutes sont les images qui contiennent la vraie information : images de nébuleuse, galaxies…
C’est ce que vous voulez empiler..

Darks et Dark Flats
Les Darks sont utilisés pour enlever le signal dark des images brutes (ou des flats pour les Dark Flats).
Avec les appareils photos numériques ou les caméras CCD, le capteur CMOS ou CCD génère un signal dark qui dépend du temps d’exposition, de la température et de la sensibilité ISO.
Pour enlever ce signal des images vous utilisez un dark qui contient uniquement ce signal.

La meilleure méthode pour les créer est de prendre des photos dans le noir (d’où le nom) avec l’objectif recouvert.
Les darks doivent être créés avec les mêmes temps d’exposition, température et sensibilité ISO que les images brutes (resp. flats).
Comme la température est un facteur important, essayez de prendre les darks pendant ou en fin de séance.

Prenez en quelques uns (entre 10 et 20 est généralement suffisant). DeepSkyStacker les combinera automatiquement pour créer et utiliser un maître dark ou un maître dark flat propre.

Offsets (ou Bias)
Les offsets ou bias sont utilisés pour enlever le signal de lecture du capteur CCD ou CMOS des images brutes.
Chaque capteur CCD ou CMOS génère un signal créé par l’électronique par le simple fait de lire le contenu du capteur.

Il est très simple de créer des offsets: il suffit juste de prendre une photo dans le noir avec le temps de pose le plus court possible.
Les offsets doivent être créés avec la même sensibilité ISO que les images. La température n’a aucune importance.

Prenez en quelques uns (entre 10 et 20 est généralement suffisant). DeepSkyStacker les combinera automatiquement pour créer et utiliser un maître offset propre.

Flats (ou PLU)
Les Flats ou PLU sont utilisés pour corriger le vignettage et les défauts d’illumination dus aux poussières ou aux taches dans le train optique.

Pour créer des bons flats il est très importante de ne pas enlever la caméra ou l’appareil photo du télescope ou de la lunette avant de les prendre (ceci inclus le fait de ne pas changer la mise au point).
Vous pouvez utiliser différentes méthodes (dont une boite à flat) mais j’ai trouvé que la méthode la plus simple était de mettre en T shirt blanc bien tendu et sans pli devant le télescope. Ensuite prenez en photo quelques chose de lumineux (un flash, le ciel à l’aube, une lumière blanche brillante…) et laissez l’appareil photo ou la caméra choisir le temps de pose (mode Av),

Les Flats devraient être créés avec la même sensibilité ISO que les images. La température n’a pas d’importance.

Prenez en quelques uns (entre 10 et 20 est généralement suffisant). DeepSkyStacker les combinera automatiquement pour créer et utiliser un maître flat propre.

Est ce que des Flats colorés fonctionnent ?
La réponse courte est oui..
La teinte générale de vos flats n’est pas réellement importante car DeepSkyStacker traite chaque couche de façon séparé et applique les flats de la même façon.
Bien entendu si vos flats sont complètement rouge uniquement la couche rouge sera calibrée correctement, mais sinon à partir du moment ou le pic de chaque couche est situé entre le tier et les deux-tiers du maximum vous ne devriez avoir aucun problème en utilisant des flats légèrement colorés.

Une petite video : DeepSkyStacker pour les nuls (comme moi !!)

Laisser un commentaire