Astronomie

Pourqoui suis-je passé à la CCD ?

Pourquoi suis-je passé à la CCD ?

La première chose c’est que j’habite en polu extrême, dans le blanc sur les cartes de pollution lumineuse d’Avex.

La seconde c’est que je tiens a utiliser mon matos aussi souvent que possible même dans le jardin. Et pour ce faire un capteur d’APN, aussi sensible qu’il puisse être, ne sera JAMAIS aussi sensible qu’une CCD monochrome.
Pour cette raison j’ai souhaité passer à la CCD. Mais comme mon budget même s’il peut paraitre élevé, n’est pas extensible, je ne pouvais pas prendre un capteur full frame (24×36) beaucoup trop onéreux. Certains me disent déjà : « plus tard tu verras tu passeras au FF ». Mais pour le moment l’Atik 383L+ répond à tous me critères de choix : prix, taille de capteur, sensibilité, detectivité, qualité de produit reconnu, temps de pose raccourcis par rapport à un APN. Sauf quand je me mettrai à faire du HaLRVB !
J’aurais pu prendre le Kai 4000 qui est lui aussi très intéressant avec ses pixels plus gros (meilleur sensibilité) mais 3 raisons m’ont fait renoncer : la taille du capteur plus petit, sa forme carré et surtout son prix bien plus élevé que l’Atik 383 L+.

D’autre part, mon Canon 5D est complètement exploitable à 100% sur la FSQ 106N, ce qui me permet aussi de faire du grand champ avec.

Voilà. J’espère avoir été clair.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.