SkyWatcher Equinox 120 ED

Publié le Publié dans Astronomie

Présentation de la SkyWatcher Equinox 120ED f/7.5

La nouvelle génération du célèbre réfracteur 120ED SkyWatcher est désormais disponible sous le nom : Equinox 120ED. L’optique est pratiquement identique à la 120ED-Pro, la mécanique change sensiblement et procure une meilleure précision et solidité. SkyWatcher propose la nouvelle Equinox 120ED à un prix très attractif grâce à une bonne correction chromatique et dorénavant une mécanique de qualité semblable.

Ainsi les qualités optiques d’un niveau élevé raviront plus d’un amateur ou débutant désirant enfin s’offrir une lunette apochromatique de grand diamètre (une lunette de 120mm récolte 2.25x plus de lumière qu’une lunette de 80mm) pour l’astrophotophotographie ou l’observation planétaire et solaire.

Photo : SkyWatcher Equinox 120ED avec queue d’arronde type Vixen

Sky-Wtacher Equinox 120ED


Equipée d’un porte oculaire démultiplié à 10:1 de type Crayford au coulant 50,8mm la mise au point se révèle très fine et précise. Elément indispensable pour obtenir des images de qualités aussi bien en observation visuelle qu’en imagerie.

Objectif apochromatique :

Pour obtenir le précieux qualificatif « Apo », un réfracteur doit corriger les aberrations chromatiques primaires et secondaires, inhérentes à tous les systèmes dont les rayons lumineux traversent un élément optique.

Dans le cas de l’Equinox 120ED, un doublet composé d’un élément en verre ED réduit le chromatisme pour limiter considérablement l’apparition de lisérés colorés sur les planètes ou la Lune. Le verre ED choisit, du FPL-53, est le plus à même de corriger ces défauts grâce à une très faible dispersion. L’utilisation de traitements multi-couches sur toutes les surfaces limite considérablement les pertes dû à la traversés de l’objectif ce qui rend la SkyWatcher Equinox 120ED lumineuse et plus contrastée que des lunettes classiques moins bien corrigées.

Pour les astrophotographes équipées de CCD ou d’appareil photo numérique grand format, le faible rapport de focale à f/7.5 induit un large champ. Les nébuleuses telles que la Lagune, Orion, America ou California ainsi que les galaxies M101, M31 ou M33 seront des cibles à ne pas manquer!


http://galileo.cc/images/rep_boutique/grandes/SkyWatcher/Lentille%20simple.jpg

Contrôle des objectifs :

Comme la Série Pro, l’Equinox 120ED se distingue par le contrôle de la qualité de chaque objectif par l’intermédiaire d’un test de Ronchi et d’un StarTest.


La fonction essentielle d’un instrument est de collecter la lumière d’une étoile sans perturbation. Cela signifie concentrer le flux lumineux sans altérer ce faisceau lumineux. Toutes les longueurs d’onde constituent le front d’onde, toutes altérations de ce front d’onde causées par les optiques doivent être évitées. Une analyse du front d’onde avec un test de Ronchi démontre la qualité d’une optique. Les lignes blanches et noires doivent apparaître rectilignes et parallèle
Le Startest prouve la capacité des optiques à reproduire une image ponctuelle d’une source ponctuelle. Des anneaux lumineux concentriques entourent l’image ponctuelle. C’est la répartition de la lumière dans les anneaux de diffraction qui indique le bon centrage de l’objectif par rapport à l’instrument.

Système de mise point Crayford :

Le seul reproche souvent constaté sur les réfracteurs ED-Pro SkyWatcher est le porte-oculaire. En effet pour proposer des instruments à des prix très compétitifs le porte oculaire n’était pas d’une qualité élevée. Pour être cohérent avec l’optique et fournir de bons résultats en astrophotographie (ou la mise au point à une place primordiale) le porte oculaire des Equinox a été entièrement modifié et amélioré. Le principe est toujours de type Crayford mais la structure mécanique entièrement en aluminium est plus robuste et la mise au point davantage précise grâce à une double molette démultiplié à 10:1.

Par rapport à d’autres fabrications classiques le porte-oculaire Equinox se distingue tout d’abord par la possibilité de le faire tourner sur 360°. Un point appréciable pour trouver une étoile guide ou placer l’objet visé en diagonale sur un capteur CCD à l’aide d’un bague de serrage-déserrage (en gris sur la photo ci-contre). Pendant l’opération la mise au point est conservée. Petit plus : le dessus du tube allonge est gravé à l’aide de graduations pour retrouver rapidement avant chaque séance d’imagerie la position optimale du capteur.

L’adaptateur 31,75mm est équipé d’une bague de compression en laiton anti-rayure. L’anodisation noire apporte une touche esthétique soignée et une protection efficace contre les rayures. Enfin une vis de blocage permet de conserver la mise au point.

Photo : Porte oculaire SkyWatcher Equinox 80

Conception mécanique :

Pour répondre aux exigences des astronomes amateurs, le tube optique est entièrement réalisé en aluminium. Aucune pièce plastique n’est utilisée! La solidité est donc au rendez-vous comme l’esthétique particulièrement réussi. Le pare buée rétractable rend l’instrument ultra-compacte et transportable. Enfin une valise en aluminium rigide et résistante à l’eau, très pratique et solide et un support avec pas Kodak rendent la SkyWatcher Equinox 120ED encore plus attractive.

Caractéristiques techniques :

SkyWatcher Equinox 120ED.  Lunette apochromatique
Diamètre de la lentille frontale : 120mm de diamètre
Longueur Focale: 900mm.
Rapport f/d = 7.5
Objectif à 2 éléments traité multi-couches avec verre FPL-53.
Pouvoir de résolution : 0.9″
Magnitude limite : 12.3
Pare buée rétractable.
Porte oculaire 50.8mm type Crayford avec démultiplication 10:1. Rotation possible sur 360°.
Adaptateur 31,75mm avec système de compression par bague.
Longueur du tube allonge : 80mm.
Dimension du tube (Longueur x Largeur): 914mm x 130mm – Pare buée rétracté.
Poids tube seul : 4,6kg.

Photos :

SkyWtacher Equinox 120 ED livrée dans sa boite
Sky-Wtacher Equinox 120ED dans sa boite

SkyWtacher Equinox 120 ED lentille frontale
Crayford Sky-Watcher Equinox 120 ED

Crayford Sky-Watcher Equinox 120 ED
Crayford Sky-Watcher Equinox 120 ED

Le reste des photos  c’est par ici.

Fin

Laisser un commentaire